Je suis hypermétrope

Au contraire du myope, l’hypermétrope verra bien de loin mais difficilement de près.

Il faut discerner l’hypermétrope faible qui pourra compenser son défaut visuel au prix d’un effort appelé « accommodation » de l’hypermétrope fort qui malgré un effort constant ne pourra voir net ni de près, ni de loin si son défaut est trop important.

La plupart des gens ne portant pas de lunettes sont hypermétropes légers et donc s’ignorent. En effet, ils accommodent pour compenser leur trouble et ne s’en rendent pas compte. Sauf parfois quand l’effort est trop important, et provoque dans ce cas là des maux de tête ou une sensation d’oeil lourd, qui tire et qui pique.

Ce défaut se corrige également très bien de nos jours par chirurgie rétractive !
Complétez le formulaire pour être recontacté dans les plus brefs délais. Nos spécialistes analyseront avec vous les différentes solutions envisageables..

Dans quels cas faut-il acheter des lentilles sclérales ?
Mon ophtalmologiste m’a parlé d’une cataracte : qu’est ce que c’est ?