Les lentilles de contact permettent de corriger les défauts de la vision. Elles peuvent être rigides, souples ou hybrides. Le confort ainsi que la tolérance de ces verres dépendent essentiellement de ce matériau. Dans cette optique, les personnes qui ne supportent pas les lentilles rigides perméables au gaz (LRPG) ou qui souffrent d’un astigmatisme cornéen peuvent utiliser les lentilles sclérales.

Spécifications des lentilles sclérales

La lentille sclérale présente un grand diamètre par rapport aux lentilles classiques. Elle recouvre l’œil sans toucher la cornée. En d’autres termes, elle prend appui sur la partie blanche de l’œil appelée sclère. Cette nouvelle génération de verres de contact offre plus de confort que ses prédécesseurs. Fabriquée sur mesure, elle possède plusieurs variétés qui dépendent de son emplacement sur l’œil ainsi que son utilisation.

Elle est également réputée pour corriger les défauts de la vision et retarder certaines maladies cornéennes. Construite avec un matériau rigide, elle mesure entre 15 et 23 mm. Par ailleurs, elle est idéale pour la correction des astigmatismes de la cornée. En outre, ce verre de contact offre stabilité et confort lors des mouvements de l’œil.

La lentille de contact sclérale est construite avec un matériau qui est perméable à l’oxygène. Elle peut être portée régulièrement par le patient. Néanmoins, un contrôle régulier chez un spécialiste est requis. De plus, elle doit être remplacée au bout de 2 ans, un équipement spécifique est également associé à ce verre de contact pour une manipulation sécurisée.

Les cas adaptés au port de la lentille sclérale

Le port de lentilles sclérales peut être recommandé sous un avis médical pour un traitement ou pour des conditions d’optique. Elles peuvent être prescrites après une opération chirurgicale au laser ou une greffe de la cornée. En d’autres termes, ces verres aident la cornée à cicatriser. Ainsi, elles améliorent la vision pendant cette phase de guérison.

En outre, elles sont également adaptées pour les cornées irrégulières. Entre autres, elles permettent l’uniformisation de la surface déformée. Les personnes qui souffrent d’une sécheresse oculaire ou qui ne supportent pas les lentilles souples peuvent aussi porter ces types de lentilles. En effet, elles vont permettre à l’œil de maintenir l’humidité, car les larmes seront retenues par les verres de contact.

L’astigmatisme sévère peut aussi être corrigé à l’aide du port de cet accessoire de vision. En l’occurrence, des courbures précises, qui suivent les mouvements de l’œil, améliorent l’acuité visuelle. En d’autres termes, cette lentille est stable lorsque l’individu la porte. Par ailleurs, elle est également adaptée pour les patients qui ont un kératocône évolué. Dans cette optique, elle garde la cornée centrale transparente.

La lentille sclérale protège la cornée des agressions extérieures, comme la poussière ou la fumée. Elle lubrifie l’œil et permet aux patients d’améliorer leur vision. Les personnes qui présentent des troubles trophiques en rapport aux syndromes de Lyell et de Stevens Johnson peuvent également opter pour ces verres.

Adaptation des lentilles cornéennes

La lentille de contact sclérale est fabriquée sur mesure. Dans cette optique, le diamètre total ainsi que le diamètre de la zone optique doivent être déterminés préalablement. En effet, avant leur port, le spécialiste doit définir l’alignement du verre par rapport à la zone d’appui. L’adaptation comprend une procédure importante qui définirait le confort ainsi que l’efficacité de l’accessoire de vision.

Suite à la définition des mesures de la lentille, le professionnel doit fixer le dégagement central et limbique. En l’occurrence, il doit ajuster ce dégagement au rayon de la courbure du verre. Cette étape permet d’obtenir un alignement parfait au niveau de la sclère. En outre, la lentille sclérale doit présenter un dégagement apical, qui constituera l’espace entre l’accessoire et la cornée.

Ainsi, les porteurs de lentilles disposent d’un verre adapté à la morphologie de leur œil. Néanmoins, une mensuration prédéfinie est associée à cet accessoire. En l’occurrence, il peut être grand (18 mm), moyen (17 mm) ou petit (16 mm). L’adaptation sur mesure permettra aussi d’éviter les bulles d’air, car des encoches et des troncatures seront réalisées sur le verre.

Entretiens et nettoyage des lentilles sclérales

La pose ainsi que le nettoyage des lentilles sclérales sont identiques à celle des lentilles classiques. Néanmoins, des outils supplémentaires sont associés à ces verres. Ainsi, quelques précautions sont à prendre. Ces lentilles peuvent être posées avec une ventouse qui leur est spécifique. Dans cette optique, un effet de succion fixera le verre à cet accessoire.

Avant de le placer dans son œil, le porteur devra insérer un sérum physiologique ou une solution de rinçage sans conservateur sur le verre pour hydrater la cornée. Par ailleurs, la lentille devra être posée au centre de la cornée afin d’éviter les bulles d’air. Pour le retirer, il doit mobiliser son œil pour permettre à l’appareil de succion d’aspirer le verre. Lorsqu’elle rentre en contact avec l’accessoire de vision, la ventouse doit être humide.

Le port de lentilles sclérales est limité dans la journée. En effet, un usage prolongé durant la nuit peut provoquer des complications au niveau de la cornée. Ainsi, une fois enlever de l’œil, elles seront nettoyées à l’aide d’une solution nettoyante à base de peroxyde pour garder leur perméabilité. Le porteur doit également prévoir un étui avec un produit de décontamination pour leur conservation.